Une ferme familiale

Une ferme familiale

Un peu d’histoire...

     La ferme de la Mare Cavelière a vu le jour en 1985, quand Christophe s’est installé agriculteur. Passionné de nature comme sa femme Sylvie et tous les deux issus du milieu agricole, ils avaient dès le départ dans l’idée de produire une agriculture respectueuse de l’environnement. C’est dans le petit village de Saint Aubin Routot, à 15 km de la ville du Havre, qu’ils ont décidé de se lancer dans l’aventure agricole. Tout restait cependant à faire : seules une maison et deux granges à rénover étaient debout, il a fallu tout créer.

     Christophe a démarré son exploitation avec 6 génisses et quelques volailles. Les premiers travaux ont été consacrés à la construction d’une laiterie en 1986, ce qui a permis de transformer le lait des vaches en beurre, crème, lait en bouteille et yaourts. L’année suivante, en 1987, la construction de la stabulation des vaches s’est achevée et dans la foulée, le cheptel est passé à 34 vaches à l’horizon 1988.

     En 1996, Christophe et Sylvie ont diversifié leur activité en se lançant dans l’élevage de porcs (6 pour commencer). Comme pour le troupeau de vaches, il était très important de veiller à leur bien-être : alimentation de composition naturelle qui exclut tout antibiotique et parcs à cochons sur paille. Un circuit court Producteur -> Consommateur se met en place.

     Un an plus tard, une salle de traite à 8 postes sort de terre. Auparavant, Christophe trayait les vaches deux par deux au pot, aux cornadis. Il fallait à l’époque compter 5 à 6h par jour pour traire. C’est aussi cette année là que Sylvie quitte son travail à l’extérieur de la ferme. Elle s’installe à son tour sur l’exploitation et y travaille à plein temps.

     En 2001, c’est l’élevage de porc qui prend un tournant dans l’exploitation avec la construction d’un laboratoire / charcuterie. Un charcutier salarié fait aussitôt son arrivée à la ferme. Ainsi, les porcs élevés à la ferme sont dorénavant transformés sur place.

     La volonté de Christophe et Sylvie de préserver une agriculture paysanne sans pesticides et des méthodes artisanales de fabrication s’est vue récompensée en 2000 par l’obtention du label d’Agriculture Biologique. Même s’ils ont depuis toujours travaillé avec la préoccupation de nourrir leurs animaux sainement et d’avoir une empreinte écologique la plus faible possible, cette labélisation vient couronner leurs choix personnels assumés depuis leurs débuts.